Intervenants « Lasers et société : craintes justifiées ou bienfaits méconnus ? »

Intervenants :

Laurent Sarger

Laurent Sarger est actuellement professeur Emérite de l’Université de Bordeaux, au département de Physique. Pendant plus de 15 ans, il a été à la tête d’un groupe de recherche très actif en science des matériaux et interaction laser-matière. Créateur de plusieurs diplômes professionnels dans le domaine des lasers, membre de plusieurs sociétés scientifiques internationales, Laurent Sarger a été lauréat de nombreux prix de différentes académies et a participé à la création du pôle de compétitivité “Route des Lasers”.

 

Jérôme Pierrel

Maître de conférence en épistémologie, histoire des sciences et des techniques à l’Université de Bordeaux depuis 2011, Jérôme Pierrel s’intéresse aux domaines des lasers à travers les thématiques liées au laser Megajoule. Il codirige actuellement, avec Pascal Duris, la thèse de Marcin Krasnodebski financée par le LaPhiA et portant sur l’étude des archives de l’Institut du Pin, institut dont les directeurs furent souvent doyens de la Faculté du siècle dernier.

 

 

Frédéric Louradour

Frédéric Louradour est enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences et Techniques de Limoges. Il est aussi initiateur et responsable de l’action de diffusion de culture scientifique : le scientibus, ancien bus de transport aménagé en laboratoire d’expérimentation scientifique ambulant. Le Scientibus se déplace dans les lycées, collèges et écoles élémentaires de leur région pour présenter expérimentations et expositions. 

 

 

 

Delphine Charles Delphine Charles est actuellement chargée de communication scientifique à l’université de Bordeaux. Après une maîtrise en biologie et écologie, elle obtient un master en médiations des sciences. Animée par ses passions pour la science et l’écriture, elle débute au journal La Montagne du groupe Centre France, puis devient journaliste scientifique à l’université de Bordeaux. Elle intervient en parallèle dans le master Histoire, philosophie et médiations des sciences en encadrant les étudiants à la réalisation de leur journal annuel

.

Laisser un commentaire