Intervenants « Viticulture et climat : quel vin pour demain ? »

 

Viticulture et climat : quel vin pour demain ?

Intervenants :

Nicolas Barret

Médiateur scientifique à Cap Sciences, il dirige le projet Gironde Verte qui est une plateforme à la destination des enseignants, des élèves, et du grand public en général. Parti du constat que beaucoup de vignerons veulent apprendre à mieux parler de leur métier, Nicolas Barret veut faire réfléchir les élèves, collégiens, lycéens à une agriculture plus durable ainsi qu’à une prise de conscience des enjeux du changement climatique sur la vigne, notamment en Aquitaine.

 

 

Didier Beaujardin

Didier Beaujardin est journaliste, conseiller technique en communication, auteur et enseignant. Après des études de journalisme, il débute sa carrière en tant que reporter radio (Paris, Bordeaux, Nantes). En 1994, il prend en charge une mission de conseiller technique en communication auprès du Président du Conseil Général de la Gironde, tout en poursuivant ses activités de journaliste. Correspondant de BFM, il est aujourd’hui directeur de la rédaction du magazine Passion 43 ème, dédié à l’automobile et aux jouets de collection. Parallèlement, Didier Beaujardin est professeur intervenant à l’ISIC et à l’IEP de Bordeaux après avoir enseigné durant dix ans à l’IJBA. Il est l’auteur de plusieurs livres, romans, poésies et ouvrages dédiés à l’histoire de l’automobile mais aussi parolier pour plusieurs artistes français.

Didier Beaujardin sera le modérateur de la soirée et animera le débat. Il débutera la discussion par une présentation de nos intervenants. Il réalisera une introduction développant les interrogations possibles sur le sujet traité. Ensuite, il posera une question à chaque intervenant afin qu’il puisse expliquer sa spécialité et son avis sur le sujet.

 

Agnès Destrac-Irvine

 Agnès Destrac-Irvine est ingénieure agronome. Après avoir eu son diplôme à l’Ecole Nationale Supérieure des Sciences Agronomiques de Bordeaux, elle rejoint l’unité mixte de recherche (INRA, ENSSA, Université de Bordeaux) du laboratoire d’Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne à l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) à Villenave d’Ornon. Elle coordonne aujourd’hui le projet scientifique “Evolution de l’encépagement dans un contexte de changement climatique”.

Son discours sera divisé en trois parties. Elle nous parlera tout d’abord des impacts du changement climatique sur les vignes et les pratiques viticoles. Ensuite, elle reviendra sur les différentes innovations mises en place, les différentes recherches en cours pour adapter au mieux le vignoble aquitaine à ces modifications. Elle prendra pour exemple plus particulièrement son sujet de recherche, à savoir la modification de l’encépagement.

 

 

 

Jean-Claude Hinnewinkel

Géographe, Professeur Emérite de Géographie et responsable de programmes de recherches pluridisciplinaires sur la vigne et le vin à l’Université Michel de Montaigne. Il examine la notion de terroir sous l’angle d’une construction sociale qui traverse le temps, comment le vin a structuré les espaces viticoles et quelle est la pertinence de l’organisation de la filière viticole en étudiant la lente construction sociale des terroirs du vin, en prenant comme sujet principal le terroir des graves dans le bordelais.

Dans une première partie, il retracera rapidement l’histoire du patrimoine viticole aquitain. Dans un second temps, il reviendra sur la question de l’AOC d’un point de vue plus sociétal cette fois-ci.

Laisser un commentaire