Conférenciers « Littoral atlantique français : comment rester à flot ? »

« Littoral atlantique français : comment rester à flot ? »

Conférenciers

Nicolas Castay

Directeur du groupement d’intérêt Public (GIP) littoral depuis 2012, Nicolas Castay a travaillé durant 10 ans dans le domaine du développement territorial au sein de plusieurs territoires du sud ouest. Il pilote actuellement des projets au sein du GIP dans les domaines de l’aménagement touristique durable, la gestion des risques littoraux et la protection de l’environnement.

Anne-Marie Meyer

A-M.MeyerMaître de conférences au sein de l’UFR «Sciences des territoires et de la Communication» de l’Université Bordeaux Montaigne, Anne-Marie Meyer participe actuellement au projet « RisCartEau » du CNRS, qui se propose de créer une application destinée à améliorer la connaissance des risques d’inondation et de submersion sur le littoral atlantique français, fondée sur une approche croisée du discours, de l’image et de la cartographie. Anne-Marie Meyer participe activement à la valorisation des problématiques spatiales en mettant la cartographie, sous toutes ses formes, au service de la médiation de la géographie.

Nadia Senechal

N.SenechalNadia Senechal est Maître de conférences en hydrodynamique et morphodynamique des littoraux sableux au sein du laboratoire EPOC (Environnements et Paléo-environnements Océaniques) de l’Université de Bordeaux. Chercheuse et experte reconnue aussi bien en France qu’à l’échelle mondiale, elle travaille notamment dans des projets ANR (Agence Nationale pour la Recherche) nationaux (CHIPO) et internationaux (COASTAR) autour de l’hydrodynamique des plages et de la dynamique du trait de côte.
Elle est également responsable du Master Océanographie de l’Université de Bordeaux et membre du Réseau de Recherche Littoral Aquitain.

Delphine Charles

Delphine-CharlesDelphine Charles est actuellement chargée de communication scientifique à l’Université de Bordeaux. Elle organise notamment l’édition bordelaise du concours « Ma thèse en 180 secondes », qui récompense de futurs chercheurs. Elle intervient dans le master de médiations des sciences en donnant des cours d’écriture de presse et de pratique de l’interview, et en encadrant la réalisation du journal annuel des Dealers de Science.

 

ORGANISATEURS    PARTENAIRES    INFOS PRATIQUES

 

Laisser un commentaire